Cuisson des pièces

Ça y est! Toutes les pièces ont été cuites à la Fondation Bruckner à Carouge.

Elles ont été enfournées le matin du 2 juin dernier dans un grand four d’une contenance de 320 litres.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Les mains et visages en terre seront prochainement transportés jusqu’au Musée Ariana où ils seront entreposés en attendant patiemment d’être fixés aux corps en matériaux de récupération.

Publicités

28 mai 2014 : troisième atelier « corps en matériaux de récupération »

Les corps des personnages de la Maisonnée sont prêts! À présent, ils n’attendent plus que leurs mains et leur visage en céramique. Ils seront ensuite transportés jusqu’au Musée Ariana puis entreposés au sous-sol, dans les réserves de l’institution. Fin  novembre, les participants aux ateliers de La Roseraie seront invités au montage de leurs œuvres dans le musée. Ils pourront ainsi s’approprier les lieux et participer aux choix afin de créer des groupes de personnages, associés selon leur ressemblance ou au contraire, leur altérité. Ces créations seront exposées durant tout le mois de décembre 2014 au Musée Ariana.

 

21 mai 2014 : troisième atelier céramique

Des mains et des visages bien expressifs ont été créés lors de ce troisième atelier de céramique à La Roseraie. Ces pièces disposées dans des caisses seront ensuite emballées pour les protéger en attente de leur cuisson à la Fondation Bruckner à Carouge.

 

Disposées aux quatre coins du Centre la Roseraie, les sculptures en matériaux de récupération accueilleront prochainement leurs mains et visages en céramiques. Ces personnages habitent véritablement l’espace et donnent lieu à des rencontres surprenantes avec les visiteurs du centre qui les découvrent.

7 mai 2014 : deuxième atelier céramique à La Roseraie

Pour le deuxième atelier « visages et mains », certains reviennent pour le simple plaisir de façonner la terre – « c’est apaisant », dit un participant -, d’autres viennent découvrir ce matériau pour la première fois, mais tous font preuve d’une aptitude naturelle voire innée à travailler l’argile!

Naissance du projet

Le projet La Maisonnée : visages du monde est né d’un partenariat entre le Musée Ariana et La Roseraie.

L’idée… créer un évènement au Musée Ariana, musée suisse de la céramique et du verre durant le mois de décembre 2014.

L’envie… imaginer un projet avec des personnes de tous les horizons.

Le partenaire idéal… La Roseraie, Centre d’accueil, d’échanges et de formation pour personnes migrantes!

Des personnes migrantes motivées, curieuses, habiles de leurs mains, créatives… Mais aussi une équipe pleine de ressources et de bonnes volontés!

Le résultat… découverte, échange, partage, initiative, solidarité, créativité… Bref, une belle aventure!

Issues d’origines diverses, les personnes migrantes fréquentant le centre de La Roseraie ont créé des personnages riches en couleurs dont les mains et les visages sont en argile et les corps en matériaux de récupération.

L’exposition… Ces incroyables sculptures composites seront exposées en décembre au Musée Ariana.

Un projet en partenariat entre La Roseraie et le Musée Ariana

Le choix du titre La Maisonnée : visages de la terre

La Maisonnée

Définition : « Ensemble des personnes, généralement de la même famille, qui habitent la même maison. »

Une maisonnée, c’est une grande famille vivant sous un même toit : la Roseraie et l’Ariana se veulent des lieux d’accueil ouverts à tous.

Visages de la terre

Ce sont des visages en argile, mais surtout des visages du monde.